TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS Index du Forum

TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS
LE N: 1/160, LE HO: 1/87, LE O: 1/48 ainsi que les voies étroites qui découlent de ces échelles

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gold mine

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS Index du Forum -> RULES & INFOS -> TUTORIAL
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
cail
Member
Member

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 683
Localisation: Suitzerland

MessagePosté le: Mar 21 Sep - 22:35 (2010)    Sujet du message: Gold mine Répondre en citant

Le sujet original, pour toute question, précision ou autre Arrow Arrow http://teamtrack.xooit.com/t88-GOLD-MINE.htm




Je suis actuellement sur un Kit de JV models: La Burnt River Mine en O, j'en profite donc pour ouvrir un fil concernant les mines dans le Colorado et autres (Nevada California)
Quelques photos de celle que j'avais montée, provenant d'un kit en O d'une vieille boîte disparue dont il m'est impossible de retrouver le nom Embarassed

















Comme je n'ai pas de photos d'étapes de fabrication sur celle ci j'en ferais sur le Burnt River... Okay



Arrow History

La richesse minière légendaire des Amériques reste aujourd'hui encore une réalité, puisque plus de la moitié de la valeur de la production mondiale de minerais vient du Nouveau Monde, en particulier l'or, l'argent et le cuivre. Plus de quatre siècles d'exploitation prédatrice ont laissé de nombreuses traces dans les paysages.

L'une des motivations principales qui a poussé les Conquistadores à conquérir l'empire aztèque, puis l'empire inca au XVIe siècle, les Européens à s'aventurer au XIXe siècle dans les vastes déserts de l'Ouest américain, ou dans les solitudes glacées de l'Alaska ou du Yukon est la recherche de minerais précieux. Même si cette quête du mythique Eldorado se révéla la plupart du temps décevante, elle n'en déboucha pas moins sur de nombreuses et parfois fabuleuses découvertes telle que le gisement du Cerro Rico (la montagne riche) à Potosi où, dès 1545 on commença à exploiter la veine d'argent natif la plus pure du monde. Au milieu du XVIIe siècle, le gisement de Potosi fournissait plus de la moitié de la production totale d'argent du Nouveau Monde et la ville la plus haute du monde (4090 m d'altitude) était devenue un vaste complexe industriel comptant près de 200 000 habitants ! De même que les mines de Guanajuato, de Zacatecas ou de Pachuca au Mexique sont exploitées de manière continue depuis plus de quatre siècles et ont chacune produit plus de un milliards d'onces d'argent (soit plus de 30 000 t).

Le peuplement des montagnes de l'Ouest américain, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, est également pour beaucoup dû aux ruées vers l'or (gold rush) qui entraînent la venue de milliers d'aventuriers en Californie (1849), au Colorado (1858), au Montana (1864) en Colombie britannique, puis en Alaska (1902). Après la découverte de l'or alluvionnaire de Californie, épuisé en quelques années, les prospecteurs s'aventurèrent dans toutes les montagnes de l'Ouest américain, à la recherche de la fabuleuse veine mère, c'est-à-dire des filons renfermant une concentration assez forte d'or ou d'argent pour pouvoir être extrait avec les techniques de l'époque. En effet, les concentrations en minerais d'or, d'argent ou de cuivre proviennent pour beaucoup de la cristallisation de solutions hydrothermales au dessus des zones de subduction (c'est-à-dire lorsqu'une plaque océanique passe sous une plaque continentale). Or, une grande partie des chaînes de montagnes de l'ouest des Amériques résulte des mouvements tectoniques engendrés par les phénomènes de subduction. Les roches encaissantes dans lesquelles se sont formés les filons, à plusieurs milliers de mètres de profondeur, ont été par la suite soulevées et l'érosion a décapé les roches jusqu'à l'affleurement des filons.

Les fragments d'or ou d'argent arrachés par l'érosion ont été ensuite entraînés par le ruissellement et sont venus s'accumuler dans certains sites au pied des montagnes. Ce sont donc d'abord ces gîtes alluviaux qui ont été découverts et exploités par les prospecteurs de l'époque héroïque. Une fois ceux-ci épuisés, on a alors recherché les filons que l'on ne pouvait toutefois exploiter que de manière superficielle. Dès 1873 la production d'or provenant des mines dépassait celle des placers aurifères. Parmi les milliers de mines ouvertes dans la deuxième moitié du XIXe siècle dans l'Ouest américain, on peut citer celle de la veine d'argent de Comstock au Nevada, découverte en 1859 et à l'origine de Virginia city, une ville qui compta jusqu'à 30 000 habitants. De même, la découverte de l'or à Goldfield (Nevada) en 1902 amena la création d'une ville champignon à 5 689 pieds d'altitude (environ 1760 m) au milieu du désert. Dès 1906 elle comptait 30 000 habitants et était surnommée « the greatest gold camp in the world ».

Mais les richesses minières exploitées étaient le plus souvent éphémères, les moyens techniques de l'époque ne permettant pas de récupérer le métal quand sa concentration était trop faible. Aussi, après l'épuisement des placers aurifères ou des veines superficielles, les villes minières déclinèrent aussi vite qu'elles avaient été créées. Beaucoup devinrent des villes fantômes (ghost town) totalement abandonnées, ou quand elles ne disparurent pas complètement, la population se réduisit énormément, comme à Virginia city dont la population actuelle n'excède pas 1000 habitants, ou encore Goldfield qui compte environ 440 habitants http://westernmininghistory.com

Arrow Model

Le modèle dont je vais décrire la construction est celui de la Burnt River Mine de JV models


C'est un kit en bois à l'américaine: un plan du bois en baguettes et quelques pièces de chez Grant Line, en gros deux coups de sifflet bref ! Smile
Avant de me jeter dessus, j'ai effectué quelques recherches... et là Oh surprise le Kit est inspiré de la Hukill mine apparue dans une Gazette de 85, excellent article du reste: part 34 de l'opus "UP TO CLEAR CREEK" et je m'aperçois que l'original a été un peu compressé Rolling Eyes

Arrow Hukill Mine

Hukill mine existe toujours, en roulant sur US 70 vers l'ouest, en provenance de Denver vous sortez à Idaho Spring, vous prenez la Stanley road sur 1,5 miles et vous tombez sur ce complexe,
Je parle de complexe car c'est un groupe de mines et de bâtiments dont le premier est celui ci...




La Stanley Mine Co s'installa à la fin du XIX ème à Clear creek et mit fin à ses opérations en 1980. la première photo: c'est le Smelter un peu en avant se trouve la Plutus mine.
La Hukill mine se trouve dans le prolongement (voir les 3 autres photos)








Arrow Construction

Teinture du bois, il vaut mieux teindre ses profilés avant, du fait des traces de colles qui auraient pour effet néfaste de laisser des "auréoles" lors de l'application d'une teinture Idea
Pour cela j'utilise un chêne foncé avec de l'encre de chine que je dilue à l'alcool



Je laisse cependant quelques lattes couleur nature si je veux imiter certaines qui ont été remplacées.
On peut également varier les teintes par +/- de diluant ou de teinture.
je laisse sécher le tout pendant 2 heures ce qui me permet d'étudier le plan et la doc.

J'ai commencé par monter ma tour ; c'est un travail fastidieux, la découpe se fait avec une scie électrique à chantourner Rexon,
chaque pièce est également chevillée grâce a des clous très fin en acier. je monte les faces en premier puis j'assemble le tout



Ensuite le haut avec la plateforme et le "pulley" et les rambardes




L'Ore bin...




Petit intermède sur la construction qui je vous rassure avance toujours Okay
quelques docs et sites intéressant sur ces constructions si particulières et qui florissent au Colorado Nevada et Californie


Il faut dire qu'au début les zones de prospection se résumaient à des parcelles autour de cours d'eau. L'équipement était assez sommaire

Puis très vite après l'emploi de lance projetant de l'eau sous haute pression sur les flancs de colline afin de récupérer les sédiments aurifères, ce qui était désastreux pour l'environnement et
causa pas mal de dégâts dans la sacramento valley

Tout ceci est magnifiquement illustré dans le superbe film de Clint Eastwood PALE RIDER



Ensuite toujours dans une quête plus importante, les compagnies de "Mining" prirent le dessus et des équipements plus lourds firent leurs apparitions car il fallu creuser de plus en plus profond...
Moralité des structures au début en bois poussèrent dans des coins aussi reculés que possible comme: Cripple Creek, Victor, Leadville, Ouray, Telluride, Silverton , Creede, Tonopah etc...
Des mines il y en a de toutes taille et de toutes formes, cela commence avec galerie étayée avec des madriers

Ou un puits surmonté d'un chevalement (head frame) en bois avec un treuil à vapeur pour remonter la cage ou une capsule (sorte de tonneau en métal pouvant basculer que l'on devine sur la photo de gauche
ci- dessous)


Arrow Plan et principe d'un "Head frame"



Arrow Galery



Creede Colorado vue sur l'ore bin



Desert queen mine Tonopah Nevada



American Eagle Mine Cripple Creek Colorado




Retour sur mon modèle ou j'ai quelque peu avancé...
J'ai collé mes planches sur l'ore bin et j'ai commencé à monté l'infrastructure de l'office avec la conception d'un établi et d'un "rock crusher"
Le Rock crusher que l'on retrouve également dans les "Stamp mill" est une machine qui broie la pierre il y en a plusieurs types, vu la taille de ma mine j'ai choisit un "jaw crusher"


Il y en a de toutes tailles et de formes différentes
les roues ne sont que des Fly wheel, l'entraînement ce fait par un poulie sur le côté relié à un moteur à vapeur ou électrique
Arrow Pour le fonctionnement voir le petit film ci dessous...



Impressionnant non! surtout ne pas mettre les mains


Mon modèle est une imitation du Josua hendy suite à l'article dans la Gazette: Ore processing Sept/Oct 84



Arrow Pour la fabrication de cette machine infernale, là encore la récup a été utile, mais surtout ne me demandez pas de qu'elles pièces il s'agit, je n'en n'ai aucune idée! Embarassed
sauf pour mes boulons de chez Tichy, un bout de fenêtre en HO Faller, deux roues de chez Langley.
J'ai également construit une petite trémie en appuie sur une structure en bois 2x2mm
cette machine sera entrainée par un moteur électrique.

Arrow A sa gauche on devine l'établi dont le foutoir de pièces et d'outil ne l'a pas encore envahi

Réalisé avec quelques chutes de bois!

Arrow Autres équipements


Entre autres le Boiler qui ira se loger dans le "Hoist house" qui nous vient de chez Duncan
Le reste traînera autour de la mine ! Wink

Un peu d'avancement dans ce projet avec la mise en place des détails afin de "meubler" l'intérieur...









J'ai rajouté un peu de "bordel rusty" sur mon établi provenant de petits sachets de pièces d'horlogerie et autres vendus au salon de Dortmund
ainsi que des oultils de Bershire Valley et Viseman
Idea Pour le cable d'acier je prends des fil de cuivre fin que je coince dans ma perceuse sans fil, et j'attache les autres bouts dans un étau et hop c'est parti...
Idea le manteau accroché est réalisé en feuille d'alu de bouteille de vin, les manches sont rapportées avec un collage cyano

J'avais très peu de docs sur l'intérieur mais sachant que certaines mines disposaient d'un crusher j'ai placé le mien sous la trémie, une trappe au niveau du plancher permet de remplir l'ore bin
en dessous

Idea Pour le tar paper qui recouvre mes toits, j'utilise du Masking tape, que l'on trouve dans tout bon magasin de bricolage l'avantage : pas besoin de double face et il est légèrement texturé Okay
Les tôles sont des Builder in scale

Ayant terminé le bâtiment principal, avec la mise en place des "chuttes" et des trappes ainsi que l'escalier et l'échelle, les photos donc de l'ensemble sur un socle provisoire qui permet de le mettre un peu en situation...





Arrow Pour l'escalier j'ai choisis un Banta model work http://www.bantamodelworks.com/ qui on vraiment de très beaux kits comme le Pro Patria Mill de Rico en O



malheureusement le kit de l'escalier semble être "out of production" Sad

Arrow Pour l'échelle c'est du scratch avec du carré de 1,5mm et les barreaux du strip de 1,5mm de large et 0,5mm d'épaisseur
pour l'imitation des clous comme sur le reste du bâtiment j'ai un mini fer à souder de 7 watt et marchant sur 12V, il est nul pour la soudure (mauvaise panne selon Jean)
par contre pour la piro gravure c'est top Idea Okay

Arrow mes trappes sont copiées sur ce modèle là :

Une crémaillère entraînée par un engrenage monté sur un axe avec deux volants pour mon modèle, j'ai utilisé trois mini engrenage provenant de lecteurs CD récupérés
ma crémaillère est un morceau fin tôle Slaters faute d'en avoir une vraie fine et à l'échelle
Les volants proviennent de kits militaires.

Arrow niveau peinture pour casser l'aspect bois j'ai passer un voile assez dilué d'un "Earth" foncé puis un voile de "Dust" qui provient d'un mélange de blanc pis de quelques gouttes du précédent
La finition poussière se fait avec du vieux joint de nos granges locales, sorte de chaux et de "gaur" (sorte de roche granitique friable locale très pratique pour imiter les roches du Colorado) Okay

Boiler and hoist house


Donc aujourd'hui fabrication de mon bâtiment annexe, qui abrite le treuil et le boiler, ainsi que d'autre équipement comme une petite machine à vapeur entraînant une dynamo,

Arrow Le bâtiment

Il est de construction classique en bois, le plancher est renforcé a cause de la machinerie, donc madriers en dessous:



J'ai volontairement laissé deux côté ouvert afin de voir les machines, pour le tar paper c'est la même technique exposé plus haut sur la mine
Pour donner un aspect "weathered" un voile de earth légèrement fonçé avec mon matt 33 black puis un voile de dust : blanc crème.
Le toit est légèrement brossé avec de la terre à décors faite maison (chaux + gaur réduit en poudre).



Finition au dry brushing (voir le LR spécial patine avec l'article de Daniel Houël) afin de faire ressortir les détails.
L'éclairage est également installé avec une lampe de 12V et un abat jour Grant line.

Machinery and equipments


Arrow Mining tools

J'ai commencé par me faire un peu d'outils pour l'excavation, il en existe bien sur chez Viseman mais comme j'aime m'appuyer sur de la doc réelle et du fait également que tout n'existe pas alors...



Les trois du haut sont des marteaux piqueur et des foreuses à air comprimé, le reste plus familier diverses sortes de pic, masse et pelle que j'entasserais dans le bazar Very Happy
Le tout est fait en laiton avec un peu de soudure hormis les masses en bois et plomb.

La doc...



En action au fond de la Mollie Kathleen mine à Cripple Creek
CO






Eh oui même au fond il y a un tool shop Exclamation remarquez le "drill column" à gauche Shocked


Arrow Hoist Dynamo and Steam engine

Arrow Pour pouvoir descendre ou monter surtout lorsque dans une mine il y a un "shaft" ou un puis
il faut généralement un treuil qui peut être soit entraîné par un moteur électrique mais moi j'ai choisit la vapeur pour son côté "vintage"





En m'inspirant de ces photos glanées sur le net, formidable outil de recherche
J'ai commencé en construire un en scratch, bon je sais Viseman Western scale models etc... en on produit
Le mien est sur mesure afin de s'adapter à ma cabane Wink



Avec de la récup provenant de pièces de réveils entres autres j'ai tout d'abord réalisé le "drum" tambour puis les pistons en tubes d'Evergreen avec un peu de profilés plastique

et enfin le châssis toujours en styrène H et channel



Le système de frein ainsi que la tuyauterie viendra un peu plus tard celle ci d'ailleurs sera réalisée en laiton

Arrow afin de rester cohérent avec ce que j'ai fabriqué , je veux parler de la lumière qui est installée dans mes bâtiments, et on peut supposer celle au fond de la mine
pour l'éclairage ou d'autres équipement comme des pompes compresseurs etc... , il me fallait une dynamo elle même entraînée par un "vertical cylinder steam engine"
lui même réalisé en scratch avec un peu de récup styrène et autres saloperies traînant au fond de mes caisses (Ah non c'est trié maintenant ! )





L'ensemble qui commence à prendre tournure


D'autres équipement pour l'autre mine (chut c'est une surprise Embarassed




Ce sont des Crow River kits et contrairement à ce que je pensais ce ne sont pas des merveilles, pire il manque des pièces et il faudra que je tape dans mon stock
pour pouvoir finir ces merdes là Evil or Very Mad

Arrow Mise en peinture du bordel Very Happy





Pour la peinture et le weathering de la humbrol et un peu de terre à décors, d'ailleurs pour cette dernière j'en utilise deux sortes celle de Rougié et Plé qui accroche moyennement et la mig que je mixe avec mon fixateur.

Les palettes sont des Tichy ainsi que les bidons moulés d'un seul bloc (comme ça on s'emmerde pas à poncer les raccords )
Les palettes sont tout d'abord assemblées (deux parties) je les ai grattées avec un morceau de lame de scie à métaux puis un aplat brun un peu de terre à décors et ensuite un voile de dust légèrement grisâtre pour donner un aspect agé au bois

Pour le calorifugeage de mes tuyaux, rien de plus simple qu'un fil blanc de couture que j'entoure dessus avec un fil de cyano sur le tuyau puis un peu de blanc mat pour le finition
La citerne est une vieille Faller que j'ai adapté sur un châssis en bois. Le tout ira se loger dans et autour de la "cabane"



les M..... de chez Crow iront se loger sur mon deuxième dio "Disillusion mine"

Continuation des projets avec le chevalement de la mine abandonnée et un peu de "junk" pour meubler



Idea certaines planches de CP 5mm laissée en extérieur face au soleil sont utiles pour imiter de vieilles planches devenues grises avec le temps.
Le placage se décole tout seul et je n'ai plus qu'à le découper pour avoir mes planches Okay

Arrow Pour avoir le même genre d'effet sur mon chevalement je procède avec de la teinture mi encre de chine mi chêne foncé dilué à l'alcool sur mes baguettes préalablement striées
j'ajoute également de la terre pourrie sorte de terre à décors grisâtre je re-ponce légèrement le tout avec quelques voiles de dust jusqu'à un effet satisfaisant Okay

Aujourd'hui poursuite du diorama et fendage du bois Very Happy

Pour faire mes sols je m'approvisionne beaucoup dans ce que me procurer la nature, qui est généreuse avec moi surtout dans mes alentours donc Vendredi soir petite visite sur les bords de l'Allier et de la Dore car il y a de nombreux bancs de sable. Celui ci est très fin Okay ; autre trouvaille les petit morceau de bois secs de toutes tailles qui affluent sur les monticules de troncs (réels ceux-ci)
car le courant à la fin de l'hiver est assez violent et la Dore affluant de l'Allier charrie énormément ce genre de matériau, en remontant dans mon coin perdu arrêt vers le carrière au dessus de Ris
pour y trouver des pierres afin de constituer mes rochers...



Et enfin un des projets qui avance petit à petit...




La végétation plus que sommaire est constitué d'un peu de Zeechium et d'herbes de Woodland scenic
l'ensemble n'est pas encore terminé surtout sous le chevalement et j'ai encore quelques détails à rajouter
d'ailleur en parlant de détails il me fallait des buches pour ma chaudière sur l'autre mine ainsi qu'une hache pour fendre, donc du statut de mineur me voilà bucheron...



Rien de plus simple on débite de petit rondins de bois et on fend le tout, que l'on colle les uns sur les autres pour former un tas Okay

Le socle de la mine avec son Cribbing


Pour ma mine je suis resté un peu fidèle au plan avec un choix sur des madriers plutôt que des rondins



Le sol quant à lui est réalisé avec différents grains de roches préalablement tamisés en Extra fine, Fine, medium et large qui sont en fait les blocs et ceci en trois ou quatre couleurs qui vont du blanc cassé (chaux gaur)
à des ocres voir brun c'est la technique de John Olson grand maître en la matière qui récupère ses produits sur le terrain. J'ai eu l'immense privilège de rencontrer ce monsieur, dont on ne compte plus les articles dans MR, lors de clinics à la Northstar 99 (salon de la NMRA) et ses exposés sont fait d'une façon magistrale qui pourraient faire pâlir bon nombre d'enseignants chez nous
Je tenterais demain de faire une démo avec photos mais modeste Embarassed

Quelques photos des projets terminés, car aujourd'hui il y avait un peu de soleil Very Happy











That's all folks !

_________________
Alain

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Sep - 22:35 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
cail
Member
Member

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 683
Localisation: Suitzerland

MessagePosté le: Dim 12 Déc - 18:13 (2010)    Sujet du message: Gold mine Répondre en citant

Stamp mill


Voici le processus standard d'un Stamp mill



(cliquez ici pour la source de l'image, en plus grand !)






Grizzly

Le minerai est déversé sur le grizzly. C'est simplement une grille qui sépare les grosses pierres et le minerai déjà assez concassé. Les plus grosses pierres passent dans un Rock Crusher (ou Rock Breaker) afin que tout ce petit monde puisse entrer sans soucis dans l'Ore Bin.




Stamp mill

Le minerai est ensuite acheminé dans le Stamp mill, soit manuellement, soit automatiquement à l'aide d'un Ore Feeder (ou Challenge Feeder)



Le fonctionnement du Stamp Mill est archi-simple. Des pilons en métal sont soulevés grâce à un système de cames, et réduisent ainsi en miettes les rochers. La configuration la plus répandue était de 10 pilons, mais on en trouvait parfois 20 ou 30 selon l'importance du site. De plus petites installations, parfois "portables" pouvaient ne comporter que de 2 à 5 pilons.


2 Stamp Mill


50 Stamp Mill








Amalgamation Table

Le minerai une fois réduit en miettes passe sur l'Amalgamation Table. A l'aide d'un traitement au mercure, l'or est extrait de sa gangue.



Finalement un passage sur une ou plusieurs Wifley Tables (ou Vanner) qui en s'agitant séparent encore le minerai (un peu comme les chercheurs d'or avec leur tamis !)

Wifley Tables




Frue vanner

In the 19th century the process was automated and used for the separation of ore on an industrial scale. The Frue Vanner was one such machine that was widely adopted. It was invented in 1874, by W. B Frue, Superintendent of the Silver Islet Mine, Ontario, Canada, who spent two years developing the system.

In the Frue Vanner a continuous rubber belt 4 feet wide and 27 1/2 feet long passed over rollers to form the surface of an inclined plane on which the orestuff was concentrated. The belt travelled up hill at from 3 to 12 feet per minute while being laterally shaken about 180 to 200 times. The inclination of the belt was from 4 to 12 in. per 12 feet. The belt received crushed ore stuff from the stamps via a distributor about 4 feet from its upper end. As it travelled upwards, it met with small jets of water which gradually washed the gangue off the bottom of the belt. As the belt travelled over the top roller with the heavier ore adhering to it, it passed into a box containing water where the ore was deposited. From 3 to 6 gallons per minute of water was required. One machine could treat 6 tons per 24 hours of stuff passing a 40 mesh screen, or 2 Vanners to 5 stamps. The Embrey Concentrator and the Triumph Concentrator were similar to the Frue Vanner except that the shaking was longitudinal instead of lateral.




Vidéos :

Wifley Table


Stamp mill


Stamp mill (vue sur les cames)


_________________
Alain

Revenir en haut
cail
Member
Member

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2009
Messages: 683
Localisation: Suitzerland

MessagePosté le: Dim 12 Déc - 18:16 (2010)    Sujet du message: Gold mine Répondre en citant

Cyanide Mills






















Cyanide mill dans une convention de narrow gauge de Dave Clune


_________________
Alain

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:07 (2016)    Sujet du message: Gold mine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS Index du Forum -> RULES & INFOS -> TUTORIAL Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com