TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS Index du Forum

TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS
LE N: 1/160, LE HO: 1/87, LE O: 1/48 ainsi que les voies étroites qui découlent de ces échelles

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

PENNSYLVANIA SHORTLINES
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS Index du Forum -> MISCELLANEOUS -> US RAILROAD
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gérard R.
Member
Member

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 2 695
Localisation: Banlieue de Paris
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 11:29 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

Mr. Green Ah, il l'aime bien le PA intoxiqué par Hugo Wink
T'inquiète j'aime aussi, d'ailleurs on retourne du côté de Straburg quand Question Question Question Mr. Green
_________________
Chessie sympa de parler en train nous.
N'istement votre Gérard
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 11:29 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 16:35 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

Oh non pas par Hugo mais bien avant que je le connaisse Smile c'est surtout certains voyages 94 96 99 2001 2004 2007 qui m'ont convaincu de l'intérêt pour cet état ainsi que l'Ohio et tout ce qui tourne autour des grands lacs
d'ailleurs ce que je présente n'a rien a voir avec le PRR à la rigueur quelques connections mais plutôt la sidérurgie les mines et les short lines qui alimentent ces monstres voir les prochains posts
Quant tu as la chance d'avoir pu visiter des hauts fourneaux aux US tu n'en ressort pas indemne j'ai visité Inland (south chicago) & Bethlehem steel PA
et tourné autour de LTV ex republic steel/J&L Cleveland, Rouge steel (Dearborn MI) Edgar Thomson/Carrie/Homestead vers Pittsburgh
comme je dis toujours faire du train pour du train ne rime à rien, les plus beau réseaux à mon sens on tous un thème si tu regardes Sellios Tony koster mc Leland et j'en passe et j'en passe... le train, devient accessoire et trouve toute sa complémentarité avec le reste Idea c'est aussi vrais dans la réalité puisqu'il ne pourrait survivre Idea
Donc le PRR mouais, mais ce qui tourne autour les installations les industries les "spots" bref l'ambiance, le modélisme d'ambiance n'est 'il pas ce qu'il y a de plus beau Question Wink
parfois j'entend ah ouis j'aime pas le PRR c'est moche ou je ne sais qu'elle autre compagnie (on dirais des mômes de 8 ans ) mais il faut s'intéresser à l'histoire la géographie l'économie etc... pour faire un réseau Idea Idea Idea
toutes les compagnies sont intéressantes et surtout ce qu'il y autour un lieu une région un état une culture et tout ce qui peu en découler à méditer
Strasburg eh bien après trois visites j'ai envie d'aller voir ailleur Mr. Green
_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 18:29 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant



Un SW1 en 67 avec la déco d'origine du C&BL RR avec des slag car derrière non loin des blast furnace de Johnstown














12 miles rien que ça Confused Bethlehem s'étendait tout le long de la conemaugh river, les rives ont étaient renforcées par du béton suite au flood de 1889
L’inondation de Johnstown de 1889 (the Great Flood of 1889 est un événement marquant de l'histoire des États-Unis qui s'est passé le 31 mai 1889.
L'inondation fut le résultat de la rupture catastrophique du barrage de South Fork sur la rivière South Fork, affluent de la Little Conemaugh River, situé à 23 kilomètres en amont de la ville de Johnstown, après plusieurs jours de pluies abondantes. Plus de 18,2 millions de m3 d'eau furent alors relâchés, formant un mur d'eau de plus de 10 mètres de hauteur qui rasa la ville, tua plus de 2 200 personnes et causa pour plus de 17 millions de dollars américains de dommages en 1889



une partie de Cambria steel co. fut détruite



On devine une G xx du PRR sous la baraque l'autre photo c'est un box du B&O les yards ainsi que beaucoup d'installations ferroviaires ont étaient dévastées par la vague 64 km/h, Elle recouvrit la ville de 18 mètres d'eau et détruisit la plupart des bâtiments. Peu de gens purent se réfugier en hauteur ou sur le toit des édifices épargnés. Les débris s'agglutinèrent ensuite sur le côté du pont de pierre (Stoney Bridge) de la Pennsylvania Railroad, ce qui créa un barrage au travers de la rivière Conemaugh et l'eau refoula vers la rivière Stoney Creek qui rejoint la Conemaugh. La gravité ramena finalement l'eau depuis cette vallée vers la ville. Des feux se déclarèrent également dans les débris accrochés au pont causant quatre-vingt morts5. Ce feu dura trois jours mais ne détruisit pas le pont qui existe toujours en 2011. Il fallut trois mois pour enlever les débris enchevêtrés d'acier et de la dynamite dut être employée

La responsabilité :

De 1834 à 1854, la ville de Johnstown se développa en un port important du système de train-canal en Pennsylvanie qui fut créé pour traverser les Appalaches et relier la côte est américaine aux Grandes Plaines. Les chalands ayant traversé les montagnes sur les trains du Allegheny Portage Railroad, étaient remis à l'eau à Johnstown, pour ensuite se diriger vers Pittsburgh et la vallée de l'Ohio. En 1854, le parachèvement du chemin de fer Pennsylvania Railroad rendit désuet le système de canal qui fut bientôt abandonné. La ville se tourna alors vers l'exploitation des mines de fer et de charbon, ainsi que la fabrication d'acier.

Bien que le canal eût été abandonné après 1854, le réservoir qui servait à l'alimenter demeura en place à 22,53 km en amont de la ville. Le territoire où il se trouvait fut racheté par des spéculateurs pour en faire un club privé pour les gens fortunés de Pittsburgh et le réservoir servait à la pêche sportive. Le club compta bientôt de grands noms de l'industrie comme Andrew Carnegie, Andrew Mellon, Henry Clay Frick, Philander Knox et Robert Pitcairn. Pour accommoder les membres, les promoteurs abaissèrent le sommet du barrage (le South Fork Dam) afin d'y faire passer une route, mirent une grille dans l'évacuateur de crue afin de retenir les poissons et élevèrent le niveau du réservoir. Ces modifications rendirent le barrage vulnérable à une crue subite des eaux. De plus, l'entretien de l'ouvrage fut négligé et les réparations faites par du personnel méconnaissant ce domaine.

Durant les années suivantes, la population tint le club pour responsable d'avoir causé le désastre mais aucun membre ou personnel de l'établissement ne fut jamais reconnu coupable de négligence. Le procès qui leur fut intenté se termina par un non-lieu, malgré les preuves présentées. La catastrophe fut déclarée comme un cas de force majeure (Act of God en droit anglophone) et aucune compensation ne fut versée aux sinistrés. Cependant plusieurs riches membres du club contribuèrent à l'aide, par exemple, Henry Clay Frick donna plusieurs milliers de dollars et Andrew Carnegie construisit une nouvelle bibliothèque.

La difficulté résida en deux points : le club était une entité légale indépendante, séparée des avoirs de ses membres, et ses riches membres ne pouvaient être tenus responsables de négligence individuelle. Bien que la seconde fut primordiale en cour, la première souleva un tollé dans la presse nationale. Cela eut pour conséquence que, durant les années 1890, les différents États modifièrent la loi à partir d'un précédent de la Common law britannique (cas Rylands v. Fletcher) jusque-là ignoré aux États-Unis. Ce changement spécifie qu'un défendant, reconnu ou non négligeant, est quand-même responsable pour les dommages causés par un usage abusif du terrain qu'il possède. Cela mènera à l'adoption du principe de responsabilité extra contractuelle au xxe siècle. Andrew Carnegie fut profondément marqué pour le restant de ses jours quant a son bras droit Frick celui ci était une des plus belle crapule que le monde industriel est connu !!!
_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 18:44 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant









Reprenant les voies de 3 pieds de la Cambria, Bethlehem modernisa son parc avec des GE center ici vers "l'ingot stripper"





Ca c'est pour José Smile

_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
jean soukiassian
Member
Member

Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2009
Messages: 2 532
Localisation: les Sables d'Olonne
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 09:15 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

J'aime bien quand tu "racontes" les histoires..............
_________________
rien ne saurait etonner un americain
j vernes
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 11:14 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

Eh bien je trouve que c'est passionnant et cela aide à comprendre pourquoi les compagnies furent crées prospèrent et trépassent bien que cela ne soit pas le cas pour le CB&L RR
en revenant au Flood j'ai retrouvé une photo de la machine de J. Hess qui tenta losqu'il vit la vague lui arriver dessus tenta avec son sifflet d'avertie la population mais c'était déjà trop tard, lui en réchappa de justesse !



Pour revenir a Cambria Steel c'était l'un des fabricant de barbelés à Gautier works





Le soucis lorsque la vague arriva sur Johnstown et sur les "works" elle emporta tout ainsi que les stocks de barbelés, le résultat à été effroyable avec les corps des gens emmêlés et lacérés Sad
sur les 2209 morts 777 ne purent être identifiés, la catastrophe engendra 98 orphelins beaucoup de familles disparurent 1600 habitations rasées etc etc... bien triste
Il faut comprendre que dans ces villes industrielles la population comptait beaucoup d'immigrés fuyant la misère de l'Europe avec des polonais russes slovaque venu en nombre travailler dans les sidérurgies mines en PA
Quand j'ai parlé des maux qu'à subit la ville de Johnstown il y a eu les "strikes" Grêves de 19 et 37 a cause de l'exploitation de ces gens ce n'était pas un univers drôle les réprssions furent terrible plusieurs morts devant les "gates"
il y une anecdote terrible d'une pauvre femme voyant le corp d'un ouvrier abattu en se jetant sur lui les force de "l'ordre" Rolling Eyes en fait une bande de brutes alcoolisées lui ont fracassé le crâne (la photo est sur le net je ne la mettrais pas ici!!!)

Quelques photos de Johnstown pendant la guerre...


_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford


Dernière édition par Christophe LC. le Mer 13 Aoû - 16:34 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Gérard R.
Member
Member

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2009
Messages: 2 695
Localisation: Banlieue de Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 11:19 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

Moi aussi je lis tout....Sympa cette histoire Okay Okay
_________________
Chessie sympa de parler en train nous.
N'istement votre Gérard
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 11:42 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

En fait la région est riche en anecdotes histoires industrielles et compagnies bon on verra que tout ça a plus ou moins mal fini surtout quand je vous parlerais de Pittsburg Carnegie/USS, Joe Magarac Union RR P&LE etc etc...
(vous avez pas fini que d'en bouffer du métal )
_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 15:14 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant





En 1973 Bethlehem comptait environ 12000 employés 10 ans plus tard 2000 jusqu'à sa fermeture alors le CB&L à du lui aussi réduire son effectif et son parc et donc ses opérations se concentrant sur quelques points comme JWT
http://www.johnstownwire.com/subPages/aboutUs.html




_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 17:21 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

CORNWALL RR



Dès XVIII ème fut découvert par Peter Grubb dans le conté de Lebanon du minerai de fer 1730, il construit l'un des premiers haut fourneaux



l'ère industrielle arrivant à grand pas un moyen de transport se fit sentir
En 1854 le mount Lebanon railroad fut créé par la famille coleman 7miles d elon sur lequel les premiers ore cars était tirés par des mules !
1 ans plus tard la vapeur fit apparition avec des Baldwin 0-6-0 de 15 tonnes
Le 5 avril 1870 la compagnie fut renommée Cornwall railroad et sa situation était prospère. En 1886 elle parcourait 13 miles quand elle fut rachetée par le Cornwall & Mount Hope RR
puis 1917 Bethlehem Steel corp mis la main dessus



La compagnie entretenait 4 connections 2 à Lebanon dont le Reading RR et une moins importantes en terme de traffic avec le PRR
une autre avec le Reading a Mount hope et a Cornwall avec le PRR

Jusqu'en 1931 un service régulier de passagers s'effectuait entre Lebanon et Mount Hope

Avant le diesel qui arrivera en 1950 le Cornwall RR utilisait des 0-6-0 et 0-8-0 principalement et quelques Atlantic 4-4-0 pour le passager avec une 4-6-0 et une 2-6-0 mais pour le freight 4 2-8-0 vinrent grossir les rangs
en 1920 de chez Baldwin et suite a l'absorbtion par Bethlehem dont la demande et le traffic des mines ne cessait d'augmenter



_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 17:33 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

A l'origine il y avait 3 "open pit mines" (Big Hill, Middle Hill, Grassy Hill) à Cornwall, près de Lebanon, dès 1732 et exploité par la Cornwall Ore Banks Co. en 1864 puis plus tard par Bethlehem Steel Co.

 

 

 
 

_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 18:46 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

 
 
 
 
 
Le Cornwall RR/ CRR commença sa "dieselisation" en 1950 avec deux NW2 provenant du PN&BE n°26/27 Philadelphia Bethlehem  & New england que j'avais "visité" Embarassed  ici  Arrow http://teamtrack.soforums.com/t298-The-Bethlehem-Steel.html et qui deviendront 100 et 101 puis toujours en 50 3 SW7 de 1200hp 3 SW1 ex PN&BE suivront ainsi que 3 autres SW7


Le traffic principal était de convoyer du minerai de Cornwall vers le contrator plant a Lebanon puis l'acheminé vers le Reading






 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un SW1 fort reconnaissable à son avant ou l'on trouve le sand box, le SW1  a été conçu en 39 jusqu'en 53 équipé d'un 567 6 cylindres donnant 600 hp poids total 89 t 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 19:31 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

Pour ce qui est du reste le CRR comme d'autre shortlines de Pennsylvanie, ils utilisaient des bobber cabooses (2 essieux) réminiscence du PRR qui les avait fourgué aux compagnies de second rang 



  
 
 
 
 
 
 
Smile  Pour ceux qui aiment bien les histoires vous savez pourquoi "Bobber" eh bien c'est tout simple la satbilité de ces engins était telle que les équipes disait they would "bob" down the track, certains états avaient pondu des lois pour ne plus voir ce genre d'engin de toutes façon les compagnies avaient cessé de les acheter quant au équipage confronter a la stabilité ils préféraient finir leur "lunch" dans la loco !!!
Ils furent donc remplacés au CRR par  des ex du Reading "steel riveted center cupola "construit en 24 à 48 l'un des plus utilisés au US 


Toutes les histoires ont une fin malheureusement, et pour le CRR en 64 l'ICC mit un terme définitif aux activités, la cause : un nouveau "concentrator plant" à Cornwall avec des bandes transporteuses dans la mine qui déchargaient directement dans les camions, la voie ferrée devint obsolète, le reste du traffic concernant de petites entreprises s'effectuait  2 jours par semaine le CRR donc fut rapidement non rentable !
_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Christophe LC.
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2009
Messages: 6 859
Localisation: On the other side
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 19:53 (2014)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES Répondre en citant

 
Messieurs nous allons rentrer dans la MONVALLEY, Pittsburgh et ses environs et j'ai choisis une jolie demoiselle aux couleurs de l' URR afin de vous motiver  Mr. Green  car après ça finit la rigolade, car au menu Fumée épaisse Ferraille et "Molten Iron"
Peut être que les noms de Duquesnes Braddock vous sont familiers  Question  NON  Exclamation Shocked  et bien l'histoire !!! les Français contre les Anglais : 1755 la bataille de la Monongahela victoire française !!!
Bon géographie maintenant  Rolling Eyes  la Monongahela est une  Question  .......rivière bravo et c'est précisément sur cette rivière affluent de l'Ohio que nous allons explorer l'un des centres les plus prolifiques de Pennsylvanie et des USA en commençant par Monessen



To be continued 
 

_________________

If you only do what you always do, you only get where you always get.
Henry Ford
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:28 (2016)    Sujet du message: PENNSYLVANIA SHORTLINES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TEAM TRACK : FOR ALL MODELRAILROADERS Index du Forum -> MISCELLANEOUS -> US RAILROAD Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com